Boku wa Isekai de Fuyo Mahou to Shoukan Mahou wo Tenbin ni Kakeru Chapitre 23

Chapitre 23: La douceur d’Arisu, le coeur de Tamaki

Je sais qu’Arisu est le genre de personne qui une fois qu’elle a décidé quelque chose, elle persistera dessus.
Ce qui veut dire que depuis hier, elle a déjà montré son caractère insistant à quelques reprises.
Je fixais Arisu pendant un moment.

「Que …… Penses tu que nous sommes très ennuyeux ?」

「Est-ce que mon expression dit ça ?」

「Non, ah …… Je pensais seulement, que si tu le sens de cette façon, je dois m’excuser auprès de toi. Si tu as une mauvaise impression de Tamaki à cause de moi …… 」

Arisu disait cela de manière si dépressive.
Ah, la plupart des gens devraient s’inquiéter s’ils étaient détestés en premier.
Mais, bien sûr, je ne te détesterai pas. Parce que Arisu est mon ange.
Je me sentais très perplexe; ne sachant pas quoi dire, je ne pouvais que déplacer ma vue vers Mia.
Seulement, voyant Mia écarter les yeux, elle secoua la tête d’un air ahuri.

「Un harem est le rêve de tout homme, n’est-ce pas ?」

「Ce genre de mots ne devrait pas être dit par toi !」

「Ah, si tu veux le faire, je vais aller au coin et faire face au mur. Vous n’avez pas à vous préoccuper de moi.」

「…… J’ai dit ~」

「Franchement–」

Mia m’a donné un coup de pouce.

「Nous ne savons pas quand nous allons mourir ? Tant que nous échouons dans une certaine zone, nous serons violés par les orcs puis tués ? Puisque c’est ainsi, bien sûr nous penserons à présenter notre première fois au beau onii-chan qui nous intéresse. Je peux très bien comprendre ce genre de sentiment ?」

Qui est le beau onii-chan.
Ah, j’imagine qu’à part moi, il n’y a personne d’autre … Quel genre d’absurdité dit cette gamine avec ce visage sérieux.

「Ne travaillons-nous pas dur pour se battre afin d’éviter cela ?」

「Oui. Pour éviter ce genre de chose, nous devons convaincre Tamaki-senpai.」

Je poussai un gémissement et fusilla Mia du regard.
Mia révéla son sourire malicieux et leva sa poitrine plate.
Ah, il semble que cet personne pense que ses mots sont très raisonnables. Zut.

「Arisu, tu sens aussi que c’est bon ? Laisser ton petit ami avec d’autres filles …..」

「Ça, c’est quelque chose que j’ai proposé ……」

Oh oui, c’est vrai–
J’ai pensé. Sérieusement, pourquoi est-ce arrivé à ça ? C’est bizarre, tout cela est trop bizarre.

「Quoi qu’il en soit, nous attendrons jusqu’à ce que Tamaki se réveille alors nous ferons de notre mieux pour la convaincre d’abord, qu’en pensez-vous ? Tu m’aideras n’est ce pas ? 」

「…… .Erm, oui, bien sûr.」

Pourquoi a-t-elle un regard qui semble montrer un manque d’intérêt ?

「Arisu, je ne pense pas que vous aimiez le NTR ……」(ndt: Ceux qui regarde des hentai vont apprendre des choses en regardant le définition sur le web)

「N, NT ? Quoi ?」

Ah, oublie ça.
Mia ricanait dans un coin. Cette foutue lycéenne, je vais vraiment te violer.
Ah, je plaisante. Oui, je ne suis pas assez courageux pour dire de telles choses devant Arisu.

「Ah, ah, oui. C’est possible, ça ~ 」

Arisu dit ceci, et baissa la tête.
Que se passe-t-il ? Ai-je dit quelque chose de mal ?
Aujourd’hui, Arisu se sent bizarre. Argh, en fait, j’ai seulement appris à connaître Arisu hier. J’ai seulement senti que sa logique de pensée est un peu différente d’hier.
De plus, je n’arrive pas à dire ce qui est bizarre. Mais j’ai ce sentiment qu’elle a un plan, ou tente de me tester ……
Mais, je sens qu’elle ne devrait pas essayer de me faire du mal.
Je peux presque confirmer que ce n’est pas une mauvaise intention. Au moins sur ce point, je fais confiance à Arisu. Pour être plus exact, je suis confiant sur le fait qu’elle est toujours amoureuse de moi.

「Arisu, je veux que tu me regardes dans les yeux.」

「Oui oui.」

「Les mots que tu as dit maintenant sont tous pour mon bien, n’est-ce pas ?」

「Bien sûr.」

Arisu serra le poing, me regarda dans les yeux et acquiesça fermement. Ah, je me sens si heureux.
Mais, puisqu’il en est ainsi, pourquoi l’a-t-elle proposée ?
J’ai fermé les yeux. Comme elle l’a déjà dit, je crois qu’elle pense pour moi.
Et je ne discuterai pas si c’est bon ou mauvais pour moi,
Je sens qu’il y a un gros malentendu.
Arisu est une fille très obéissante et droite, mais en même temps elle est aussi très naïve. Le problème est qu’elle n’a pas l’intention de me dire comment elle en est arrivé à cette conclusion..
Non, oublie ça. Heureusement, j’ai une argumentation qui devrait la convaincre. Si ça ne marche pas, alors je penserai à une nouvelle méthode ……
Quoi qu’il en soit, nous devons encore attendre que Tamaki se réveille en premier.
Nous avons bavardé en perdant du temps.
Finalement, Tamaki s’assit avec les yeux endormis.

「Fuuu ?」

Elle a élargi ses yeux et m’a regardé.

「Bonjour, Tamaki.」

「Ah– Bonjour … Kazu-senpai ……」

Quand elle l’a réalisé, elle a immédiatement quitté mon côté avec des joues rouges. Tamaki continuait d’agiter les mains et de dire des tas de mots incompréhensibles, et continuait de secouer la tête.
Arisu accourut, essayant de la réconforter.

「Ah, ça, non, je, je, wah !」

Finalement, elle attrapa sa tête et s’accroupit. Je soupirai, marchait à ses côtés et m’accroupis ……
Je caressais doucement ses cheveux dorés.

「Les cheveux de Tamaki sont plus confortables que ceux d’Arisu.」

「Muu.」

C’est Arisu qui m’a poussé à le faire, et pourtant elle se gonfle les joues en colère.
En la voyant devenir jalouse, je me détends à la place. Confirmer le fait qu’Arisu m’aime toujours, m’a rendu très heureux.
Je ne m’inquièterai pas de ce qu’Arisu pense, parce que je devrais penser à des moyens d’apaiser Tamaki qui est devant moi.

「Je …… suis une personne inutile, désolé. Kazu-senpai, ça, je …… 」

「Tamaki, écoute-moi. Tout d’abord, j’aime beaucoup Arisu.」

「Eh …. hmmm, mmm. 」

Tamaki leva la tête avec suspicion.
Après avoir réalisé que je suis sérieux, elle hocha la tête.

「Je ne veux pas faire des choses qu’Arisu n’aime pas. Non, je ne vais certainement pas le faire. Tu comprends ?」

「Mmmm, mm, oui. Je crois que Kazu-senpai est une telle personne. 」

「Comme c’est le cas, les choses sont plus simples. Tu fais confiance à Arisu, n’est-ce pas ? Tant que Arisu le veut, je ne t’abandonnerai absolument pas. C’est une logique simple, comprends tu ?」

 

Tamaki me regarda choquée et continua de me regarder, comme si elle voulait voir à travers moi.

「Hmm– est-ce difficile à comprendre ?」

「Je comprends, mais–」

「Quoi ?」

「J’ai trahi les attentes de Kazu-senpai. Et j’ai même fuis a cause de ma peur, c’est tellement honteux que je ne peux rien faire.」

Tamaki détourna son regard.
J’utilise délibérément une voix très douce pour lui dire de se «tourner ici».

「Non, c’est faux, Tamaki.」

J’ai regardé dans les yeux bleus qui sont aussi profonds que l’océan, et j’ai dit.

「Écoute-moi, la première fois est toujours difficile pour tout le monde. Quand Arisu est entrée sur le champ de bataille pour la première fois, elle a également fui. 」

「Eh ?」

「Eh ! Attendez, attendez un instant, Kazu-senpai ! 」

Arisu tendit la main vers moi, essayant de m’arrêter.
Même ses oreilles étaient devenues rouges.
Mia était plus rapide d’un pas. Elle prétendait que c’était naturel et se plaçait derrière Arisu, et elle la retenait. Une belle aide.
Ah, en fait je ne sais pas si Arisu a fui.
Mais ~ ? Voyant sa réaction … Arisu a-t-elle simplement abandonnée ?

「J’ai lu dans un certain livre une fois, que lors de l’incident du 911 à New York, les pompiers ont également fui.」

「Eh ?」

Tamaki leva la tête, un visage choqué. Suu suu ~~ elle renifla son nez.

「N’as-tu pas entendu que lorsque l’on entend un risque d’incendie, notre force sera plus grande que la normale ? Dans une situation critique, les humains peuvent faire des choses inattendues.」

「Hmm, mmm, j’ai aussi entendu de tels … mythes.」

「Ce n’est pas un mythe. Bien que j’aie entendu aussi ceci– il est dit que l’humain ira dans un mode d’hercule à cause de l’adrénaline, c’est une connaissance commune en psychologie.」

Tamaki m’a regardé dans le doute, son expression semble dire 「Alors quoi」.

「Mais, un tel mode dans un risque d’incendie, coupera temporairement les autres fonctions dans le corps qui n’a rien à voir avec le maintien de la vie. Parce que le corps humain concentrera toute sa puissance à l’endroit qui en a le plus besoin. Le phénomène de fuite, c’est parce que la force de la vessie est utilisée sur d’autre lieu où la survie est nécessaire.」

「…… Euh, alors–」

Tamaki tendit la main et toucha sa jupe, et fronça les sourcils à cause de l’humidité.

「Alors -」 je continuais dans un sérieux visage.

「Ta réaction est très normale. Il n’y a pas besoin de s’occuper …… c’est bien que tu l’ais mentionné en premier. Tu étais obligé de fuir soudainement. 」

「Je n’ai pas fui.」

「C’est bien, il n’y a pas besoin de se sentir dérangé–」

「Je l’ai déjà dit, je n’ai pas fui.」

「Ok, peu importe, ça ne me dérange pas, et je sens que 1 ou 2 échecs sont aussi inévitables.」

「…… Huh ?」

Tamaki pencha la tête, révélant une expression floue, puis une expression blessée, puis une expression qui pleurait.
Ah, mais, je pense que tout est de ma faute.
Pour me venger de cet homme, j’ai lu beaucoup de livres sur le pouvoir militaire et physique, et maintenant mes efforts ont porté leurs fruits. Bien que ces connaissances ne servent à rien dans mon plan initial de vengeance, elles ont au moins aidé Tamaki qui était dans un état de confusion.

「Désolé, mais concernant ton passé, Arisu m’en a déjà parlé. Avec cela comme prémisse, je veux dire – je te veux. 」

「Wah, wah ah, miaou, miaou, miaou !」

Pourquoi a-t-elle crié comme un chat ? Mais c’est bien.
Aussi, je l’ai mal dit.

「Je veux ton coeur.」

Ah, il semble faux de le dire de cette façon. Hmmm … J’ai gémi en pointant mon doigt sur mon front.

「Euh … Je vais le répéter. Je veux un camarade qui ne me trahira pas. Tout comme la confiance entre toi et Arisu, si tu es disposé à me faire confiance, alors je te ferai entièrement confiance.」

「Euh, euh– ça ~」

Tamaki plaça ses mains sur sa joue, levant son visage et me fixant avec une expression floue.
Ah, je vous ai dit de ne pas mal le prendre. Tout à l’heure, c’était de ma faute, je l’ai mal dit. N’y pense pas trop.

「Ah, je sais que tu l’as mal dit. Mais, eh, je suis très heureuse. 」

「Woah, c’est bon.」

「Si une fille malodorante qui sent l’urine est acceptable, euh … alors prends bien soin de moi.」

「Tu l’as vraiment pris dans le mauvais sens hein ?」

Après que Tamaki se soit inclinée vers moi, elle a saisi ma main et s’est levée.
Elle s’est tenue devant moi et a souri.

「Je ne peux pas continuer à prendre le mauvais sens ?」

「…… Ton personnage est vraiment génial」

Tamaki a ri avec un « hehe », et s’est tourné vers Arisu.
Arisu venait de me dire que tout allait bien, mais maintenant elle me regarde avec colère.

「A – A – Arisu, qu’est-ce que c’est ? Ton expression semble dire qu’on t’a volé ton copain.」

Tamaki a poussé sa chance et a tapoté l’épaule d’Arisu

「Je .. Je m’en fous.」

Arisu détourna la tête avec indignation.
J’ai soupiré et haussé les épaules ……
Tout à coup.

Tamaki s’avança vers moi et posa ses lèvres sur mes joues.

 

La sensation des lèvres douces était seulement pour un instant. Tamaki s’éloigna immédiatement.
Elle rougit, mais son visage avait un sourire d’un farceur.

「Hehe, il n’y a que ça maintenant.」

J’ai utilisé ma main pour tirer les joues de Tamaki, tout en la regardant.
Je n’ai pas regardé Arisu, parce que je pense que ça va être très effrayant. Je me sentais comme s’il y avait un regard perçant de ce côté-là, donc je n’ai délibérément pas regardé de ce côté, je ne vais certainement pas regarder par-dessus !
Après tout, tout cela a été arrangé par toi, maintenant tu es en colère !
Par conséquent —
Je me suis assis sur la chaise devant l’ordinateur et j’ai soupiré.

Que devrais-je faire ?
J’ai encore une fois commencé à penser calmement. Tamaki n’est pas quelqu’un de spécial, ou plutôt, c’était Arisu qui était trop spécial. J’ai encore réalisé ceci.
Argh, mais en y réfléchissant attentivement, combien de filles peuvent faire face à un orc dans une bataille dans ce monde, et aussi être complètement intrépide tout en défiant un orc d’élite ?
Trop difficile. Tout à coup, l’envoyer au combat est trop difficile. Mais si nous ne la laissons pas s’y habituer, ce sera ennuyeux.
Considérant les situations futures, si l’avant-garde qui peut faire face à l’orc d’élite est Arisu seulement, ce n’est certainement pas suffisant, il y a un besoin pour que Tamaki grandisse aussi.
La raison pour laquelle je suis si insistant sur Tamaki, c’est seulement parce qu’elle a la volonté de protéger Arisu. Contre l’orc d’élite qui est la représentation de la peur, l’esprit de vouloir se sacrifier pour quelqu’un deviendra une grande source de courage.
Je souhaite régler ceci, en tant que préparatifs pour les futurs orcs d’élites auxquels nous ferons face.
Mais, comment sortir de l’impasse …

「Je suppose que nous devons encore sacrifier des familiers.」

Je me suis tournée vers Arisu pour lui demander son avis, et j’ai juste rencontré ses yeux.
Arisu croisa les bras devant sa poitrine et me regarda avec une expression profonde.

「Ah– qu’est-ce qui se passe ?」

「C’est …… Kazu-senpai, tu ne peux pas compter sur nous ?」

「Ce n’est pas impossible, mais comment puis-je vous traiter tous comme des boucliers non récupérables ? Je pense que nous devons augmenter le choix dans les tactiques de combat. Pour parler franchement, c’est important pour pouvoir faire face avec l’orc d’élite que nous sommes sur le point d’affronter n’est ce pas ?」

En fait, la réponse est presque terminée.
En se battant avec l’orc d’élite, Arisu sera l’avant-garde, et Mia utilisera la magie pour aider.
C’est le modèle de base. La conclusion de la discussion précédente est que, le travail de Tamaki est de vaincre les autres orcs ordinaires.
Le problème est celui-ci.
Tamaki dit qu’elle va bien, mais elle est probablement toujours en train de se forcer.
Elle devrait encore avoir besoin de plus de temps.
Ensuite, je devrai invoquer des familiers plus forts que les Puppet Golems.
Je souhaite utiliser ma propre liberté en échange de pouvoir.
Bien que je l’ai dit à Tamaki, mais en réalité, en utilisant des familiers pour se battre, il est beaucoup plus facile que d’utiliser des humains pour se battre psychologiquement.
Je me sentais si profond.

Kazuhisa: Niveau 6 Magie de Soutien 3 / Magie d’invocation 2 → 3 Points de Compétences 3 → 0

Après avoir appuyé sur le bouton confirmer, nous revenons à l’endroit d’origine.
Que la bataille finale commence.

Astuce:

Cliquer sur l'image Boku wa Isekai de Fuyo Mahou to Shoukan Mahou wo Tenbin ni Kakeru 23 manga pour aller à la page suivante. Vous pouvez utiliser les flêches de votre clavier pour naviguer entre les pages.