Fukushuu o Koinegau Saikyou Yuusha wa, Yami no Chikara de Senmetsu Musou Suru Chapitre 3 act 3

Chapitre 3 act 3: Le Héros vengeur qui s’amusait en compagnie des Berserkers

Le Héros vengeur qui s’amusait en compagnie des Berserkers
 
Notre cher Berseker regardait par ici, dans une position rappelant une bête sauvage, son visage bleuâtre laissais paraître une forte douleur
 
[AHHHHHHH, CA BRULE ! MA GORGE BRÛLE !]
 
A l’instant même où vous devenez un Berserker, cela vous procure une terrible soif, si terrible qu’elle rendrait fou n’importe qui.
 
Il semble que le Berseker se trouvant devant moi était en proie à cette soif insatiable.
 
Il souffrait, tout en agitant ses bras dans tous les sens.
 
[ Hey, je pense qu’il pourrait détruire un mur a main nues s’il continue a gesticuler de la sorte… Il a une telle force que ça en est ridicule ! ]
 
[Hii… ! Il s’est transformé en berserker ! Il va nous tuer ! Nous devons nous enfuir !]
 
De mon côté, tout ça m’amusait, surtout de voir les chercheurs morts de peur !
 
[Kukuku… Alors comme ça tu es effrayée par le monstre que tu as créé ? ]
 
Les chercheurs capturés par le général, tentaient désespérément de s’échapper.
 
Mais comme leurs pieds sont pétrifiés, ils essayaient tout de même de ramper sur le sol.
 
Cependant, l’un d’entre eux a été attrapé par la main bleue du Berserker.
 
[Ma gorge… elle brûle… ça brule… il me faut de l’eau… donne moi de l’eauuu….]
[HIIIIIIIII ! A-Aidez-moi !]
 
[De l’eau… DONNEZ MOI EAUUUUUUU !]
 
[Eh bien, arrêtes toi là mon petit. Je ne cherche pas a faire du cannibalisme cette fois ci.]
 
[Uwah…]
 
J’ai attrapé le chercheur a l’arrière du cou afin de 
l’éloigner du Berserker
 
Puis je l’ai violemment jeté au sol.
 
[Ahh….]
 
Tout en se retournant, il se senti misérable mais le chercheur me regarda.
 
L’attente d’être libéré, la peur et l’effroi se mêlaient dans ses yeux.
 
[Ahh… A-Aidez-moi ! Que quelqu’un vienne nous aider !]
 
[Ha ?]
 
[eh ?]
 
[Personne ne viendra vous sauvez. Décidément vous ne comprenez rien n’a rien ici.]
 
[Allez je suis gentil, je vais t’offrir un meilleur rôle que celui que tu possèdes. C’est bien pour ça que je t’ai mis appart ! Allez mon grand, on ouvre la bouche !]
 
[Huhh ? Ah… je... ne vois rien]
 
Tout en utilisant mon pouce pour le forcer à ouvrir sa bouche, je lui ai fait boire le médicament
 
Puis, en quelques secondes l’homme qui se tenait devant moi a commencer lui aussi à souffrir.
 
Très bien. Ensuite j’ai demandé aux autres chercheurs au sol de boire le médicament.
 
Je pense qu’au vue de la situation j’aurais dû porter un costume d’infirmier... ou un truc dans le genre.
 
Dommage, je m’en suis souvenu trop tard.
 
Tout le premier étage était maintenant rempli de Berserkers
 
[Uwaa…C’est vraiment magnifique, n’est-ce pas général ?]
 
J’ai posé cette question au général, vu que c’est mon assistant après tout.
 
[de l’eauuuuuuuuuuu…]
 
[De l’eau .. ?]
 
[Ah]
 
Le bras d’un des berserker frappa le général.
Comme si on écartait des morceaux de viande, le bras du général vola.
 
Beaucoup de jus s’est dispersé et j’en également reçu… c’est répugnant.
 
Tout en écoutant ce  bruit de viande hachée, les berserkers se sont jeté sur corps du général.
 
Ah, je ne vois plus que la jambe du général.
 
Le général essaya de se débattre pendant quelques instants, puis cessa de bouger.
 
[Oh non c’est nul… C’étais pourtant un très bon assistant]
 
Comme j’étais assez ennuyé, j’ai annulé la magie de ténèbres que j’avais jeté sur le corps défunt du général.
 
Ainsi, le corps du général qui pourtant gardait forme grâce a ma magie s’est déformé progressivement
 
[Tu as fait du bon travail général. Mais c’est vraiment dommage… Tu étais censé être l’un des plus forts de ce pays]
 
L’effet de ce médicament est donc bien meilleur que je l’imaginais
 
[Ils peuvent donc détruire un mur comme si de rie
n n’étais… Oui, désormais ce sont des armes humaines.]
 
[De l’eau… eauuuuuuu…. !]
 
Tous les berserkers me regardait, leurs yeux étaient criblés de sang.
 
On dirait bien qu’en perdant la raison d’être, les Berserkers perdent également la peur de quelqu’un de supérieur à eux.
 
Un seul d’entre eux suffirait a abattre une armée tout entière, mais plus d’une centaine se sont réunis et dirigés dans ma direction.]
 
[Très bien, je vais bien prendre soin de vous… Allez, Allez]
 
[Donnez-nous de l’eau… !!]
 
J’ai alors sauté, esquivant l’attaque des Berserkers
Je me suis accroché aux poutres du plafond en laissant les berserkers s’agiter en dessous de moi.
 
[Eauuuuuuuu !]
 
D’innombrables mains bleues étaient tendues vers moi, c’étais vraiment très drôle de voir ça.
 
[Haha ce que c’est drôle]
 
[Ahhhhhhhhhhh !]
 
J’ai alors tendu la main et lancé ma magie de ténèbres
 
Tous les monstres ont commencé a pousser des cris et voler dans toutes les directions.
 
Hey, hey les gars mourrez pas pour si peu. Votre façon de mourir est déjà décidée de base.
 
Bon très bien, je vais m’amuser avec vous pendant dix minutes
 
Pendant que le groupe de chercheurs restants s’enfuyait, je leur laissais alors dix minutes de répit pendant lesquelles j’allais m’amuser avec les Berserker. A ce moment j’ai commencé à sourire 
 
 
Astuce:

Cliquer sur l'image Fukushuu o Koinegau Saikyou Yuusha wa, Yami no Chikara de Senmetsu Musou Suru 3 act 3 manga pour aller à la page suivante. Vous pouvez utiliser les flêches de votre clavier pour naviguer entre les pages.